#DEFINITION : Mais c'est quoi un vin BIO ?

Vin Bio Kesako ?

 

La Cave de Pauline privilégie les cuvées issues de l'agriculture biologique.

Ok, mais c'est quoi exactement une "cuvée Bio" ? Voici quelques pistes qui vous permettront d'y voir plus clair...

  • L’appellation « vin bio » est certifiée depuis 2012 seulement. Avant, on parlait simplement de « vin issu de vigne biologique. »  La différence se situe dans le fait que pour être bio, un vin doit respecté un cahier des charges plus précis. Ainsi, la viticulture ET la vinification doivent respecter les principes bio. 
  • Cette dénomination est réglementée. Le cahier des charges impose que le vin soit issu d'un processus de production qui réponde aux principes de l'agriculture biologique. Tant dans les vignes (c'est à dire la viticulture) et dans les chais (lors de la vinification).
  • Au niveau de la vigne, cela signifie que le raisin est cultivé sans produits intrants chimiques. Les produits d’origine naturelle, comme le souffre et le cuivre, sont quant à eux autorisés avec une limite annuelle à respecter. Ces derniers permettent de lutter contre les maladies de la vigne, comme le mildiou et l’oïdium. 
  • Au niveau de la cave, les vins sont élevés avec des levures indigènes mais certaines levures bio sont autorisées. Attention toutefois aux idées reçues ! Tous les vins ne sont pas conçus sans sulfites (ou soufre). Le cahier des charges des vins bio préconise une dose de 100 mg par L maximum de SO2 (forme de sulfite) pour les vins rouges et 150 mg par L maximum pour les vins blancs. On autorise également l’ajout de tanins.
  • Le vin bio a de l'avenir : il plaît de plus en plus aux français. C'est en tout cas ce que révèle un article paru dans les Echos. En effet le chiffre de la filière du bio a quasiment triplé entre 2010 et 2017. La demande de plus en plus accrue du bio ne concerne plus seulement les aliments mais elle concerne aussi de plus en plus le vin